Cachons ce féminin que nous ne saurions voir au pouvoir : de la résistance des FrançaisEs à la féminisation des titres glorieux

Entretien avec Maria Candea sur le blog « Féministes en tous genres »

Disponible à cette adresse : http://feministesentousgenres.blogs.nouvelobs.com/archive/2013/12/12/cachez-moi-ce-feminin-que-je-ne-saurais-voir-de-la-resistanc-516025.html

 

Il semble que la résistance à la féminisation des noms de métiers et des titres lorsqu’ils s’appliquent aux femmes est plus importante en France que dans d’autres pays francophones comme la Suisse ou le Canada…

Maria Candea : La résistance en France sur ce point est en effet impressionnante. Je ne peux l’expliquer que par la prégnance du patriarcat à laquelle on échappe très difficilement de manière individuelle (peut-on y échapper vraiment, d’ailleurs ?). Et également par le niveau collectif de conscience féministe faible, voire consternant pour le pays de Simone de Beauvoir. […] la suite ici


Association GSL

créée en octobre 2013.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search