Programme du colloque « Approches féministes du langage: production, diffusion, circulation des savoirs » (CIRFF 2018)

Dans le cadre du 8e Congrès International des Recherches Féministes Francophones (CIRFF), l’association Genres, sexualités, langage (GSL) organise un colloque intitulé « Approches féministes du langage: production, diffusion, circulation des savoirs« .

Si vous souhaitez participer, vous pouvez encore vous inscrire au congrès (jusqu’au 19 aout) : https://cirff2018.parisnanterre.fr/le-congres/inscriptions/

 

COLL013-S1/5 : Approches féministes du langage : production, diffusion, circulation des savoirs

La langue, lieu de lutte des féministes, comme de leurs contradicteurs, est un espace crucial de signification et de catégorisation du genre. Ce colloque entend construire un état des lieux collectif des approches féministes du langage dans la francophonie. Il se propose en particulier d’être un lieu de rencontre des travaux récents sur le genre et le langage. En effet, alors que l’on constate une médiatisation et un intérêt grandissant pour la question du langage au prisme du féminisme, tout autant que de tentatives réactionnaires de freiner cet intérêt et les initiatives qui en découlent, comment les recherches actuelles sur le genre et le langage se reconfigurent-elles ?

Quels nouveaux objets et quelles méthodologies adoptent-elles ?

Cette rencontre est soutenue par la Revue « GLAD ! » (revue-glad.org) consacrée aux recherches sur le langage, le genre et les sexualités qui publiera une sélection des articles issus des travaux de ce colloque.

 

Mercredi 29 août 2018

 

9h Salle C203 – Session 1 : Nouvelles méthodologies

Présidence : ARNOLD Aron (Université Catholique de Louvain)

GUARESI Magali (Université Côte d’Azur)
Lecture genrée des professions de foi de 2017 : essai d’herméneutique numérique féministe

BURNETT Heather (Laboratoire de Linguistique Formelle, CNRS-Université Paris Diderot)
BONAMI Olivier (Laboratoire de Linguistique Formelle,CNRS-Université Paris Diderot)
Le rôle des pratiques discursives et de la structure idéologique dans l’utilisation du genre grammatical : les débats de l’Assemblée Nationale

PERRY Véronique (LERASS, Université Toulouse III – Paul Sabatier)
« Imaginaire linguistique » et hybridité culturelle du genre : quel potentiel didactique pour un tiers-soi en langue française ?

 

10h40 Salle C203 – Session 2 : Ouvrir de nouveaux chantiers

Présidence : ABBOU Julie (Laboratoire Parole et Langage, Aix-Marseille Université)

AIT YALA Camila (Université Oran 2)
L’évolution linguistique comme marqueur de l’évolution de la question du genre. Le cas algérien

ARNOLD Aron (VALIBEL – Université Catholique de Louvain)
CANDEA Maria (Clesthia – Université Sorbonne Nouvelle)
BROWN LeAnn (Laboratoire Parole et Langage – Aix-Marseille Université)
ABBOU Julie (Laboratoire Parole et Langage – Aix-Marseille Université)
Etudier la voix humaine comme site de prolifération ou fluidité des genres

PRADALIER Nicole (LERASS, Université Toulouse III – Paul Sabatier)
Nous sommes toujours le premier sexe (ou « Sauvé·es par le sexe neutre »)

 

 14h Salle C203 – Session 3 : Table ronde : Comment rompre avec l’enseignement d’une grammaire sexiste à l’école en France ?

Présidence : CANDEA Maria (Clesthia, Université Sorbonne Nouvelle)

Qu’attend-on pour cesser d’enseigner, en français, la règle d’accord du « masculin qui l’emporte » ? La table ronde entend faire un état des lieux un an après une large pétition lancée sur ce sujet, en France. Il sera question d’initiatives collectives et individuelles, pratiques en classe, positions des syndicats, ressources disponibles, réactions officielles de l’Education nationale… pour répertorier tout ce qui peut contribuer, de manière convergente, à faire sauter les derniers verrous.

Intervenantes

Introduction par CANDEA Maria

VIENNOT Eliane (Professeure émérite de l’Univ. Jean Monnet, Saint Etienne. France)
ROPITEAUX Cécile (Professeure des écoles, Militante syndicaliste. France)
THILGES Sibylle (Professeure des écoles, Marseille. France)

 

Jeudi 30 août 2018

 

9h Salle C203 – Session 4 : Ancrage local des discours sur le genre

Présidence: GARBAGNOLI Sara (ILPGA, Université Sorbonne Nouvelle)

ANOH Didier Brou (Université Félix Houphouët-Boigny)
Analyse du discours féministe sur le génocide rwandais dans deux romans d’Afrique noire francophone

LEBLANC Isabelle (Université de Moncton. Canada)
« Sans distinction de genre » ? L’intervention linguistique au Nouveau-Brunswick (Canada)

GIANONCELLI Eve (Université Paris 8/CRESPPA-GTM)
Les discours néoconservateurs et le féminisme

 

10h40 Salle C203 – Session 5 : Production et circulation des catégories

Présidence : MARIGNIER Noémie (ILPGA, Université Sorbonne Nouvelle)

SIMONIN Damien (Centre Max Weber – ENS de Lyon)
Le « travail sexuel » comme « activisme linguistique » : production, circulation, appropriations et contestations d’une catégorie

RAUS Rachele (Université de Turin)
Circulation et traduction française des termes en contexte international : le cas d’ « intersectionnalité »

LUGAND Nathalie (UTRPP, Université Paris 13)
Maitresse, vous avez-dit maitresse ? Une critique matérialiste du processus de catégorisation dans les milieux BDSM


Association GSL

créée en octobre 2013.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.