À propos

Cette association a l’ambition de créer un espace de recherche autour des articulations possibles entre genre (gender) et langage. Nous appréhendons le langage, en tant qu’ensemble de pratiques multisémiotiques – parole, textes, conduites corporelles en interaction –  socialement situé et historiquement ancré.

Dans ce cadre, les pratiques langagières sont un excellent terrain pour observer les processus par lesquels le genre se rend intelligible, se construit et se questionne. Ainsi, les pratiques langagières entretiennent avec le genre une relation indexicale et indirecte médiatisée par un ensemble de postures, d’attitudes et d’idéologies historiquement et culturellement transmises (Ochs 1992).

Pour aborder le genre, nous adoptons la position issue des travaux de Judith Butler qui le définit comme un dispositif « par lequel les notions de masculin et de féminin sont produites et naturalisées, mais il pourrait très bien être le dispositif par lequel ces termes sont déconstruits et dénaturalisés » (Butler 2004 : 59)

L’objectif de ce réseau est enfin celui de faire connaître en France les travaux pionniers de Robin Lakoff, de Claire Michard, de Deborah Cameron, de Celia Kitzinger et d’un certain nombre de chercheurEs travaillant dans le sillage des Gender and Language Studies.

Quelques mots clés : Catégorisation, Agentivité, Représentations du genre dans les pratiques langagières, Articulations entre théories (socio)linguistiques et études du genre…

CONTACT e-mail : genres.langage@gmail.com

Adresse postale
: Association Genres, sexualités, langage, 19 rue des Bernardins, 75005 Paris

Pour adhérer : envoyer un e-mail avec votre nom, votre affiliation académique, votre page professionnelle et vos centres d’intérêt scientifique. Si votre adhésion est acceptée, vous aurez à envoyer votre cotisation, selon votre statut :

COTISATIONS ANNUELLES

  • membres actifs étudiant.e.s, chercheur.e.s non titulaires ou hors Europe et hors Amérique du Nord : adhésion gratuite.
  • membres actifs : 10 euros
  • membres bienfaiteurs : 15 euros ou plus.

STATUTS DE L’ASSOCIATION GSL

  • Article 1
    Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre «Genres, sexualités, langage» et comme sigle GSL.

    Article 2
    Cette association a pour objet :

    1. de favoriser la réflexion scientifique sur le genre en relation avec le langage, tout particulièrement dans le domaine francophone ;
    2. de favoriser les contacts entre ses membres, d’encourager ou soutenir les projets scientifiques impliquant ses adhérent.e.s autour des thématiques ci-dessus ; de contribuer à la circulation des informations et des publications dans le monde scientifique et dans la société civile ;
    4. de développer le dialogue scientifique national et international ;
    5. d’organiser des rencontres, des colloques et des séminaires d’étude sur les domaines précités ;
    6. de prévoir un espace de publication pour les travaux portant sur les relations entre genre, langage et sexualité ;
    7. de permettre l’accueil de stagiaires ou post-doctorant-e-s au sein de l’association.

    Article 3 : Siège social
    Le siège social est fixé à l’ILPGA, Université Paris III, 19 rue des Bernardins, 75005 Paris.
    Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d’Administration ; la ratification par l’assemblée générale sera nécessaire.

    Article 4 : Membres
    L’Association se compose
    a) des membres fondateurs ayant concouru à la formation de l’association, signataires des présents statuts et versant la même cotisation que les membres actifs ;
    b) de membres actifs, comprenant toute personne privée ou morale admise par le conseil d’administration conformément aux dispositions de l’article 5, versant une cotisation dont le montant est fixé chaque année par l’assemblée générale.
    c) de membres bienfaiteurs, personnes privées ou morales, admis par le conseil d’administration et versant une cotisation dont le montant minimum est fixé chaque année par l’assemblée générale.
    L’adhésion suppose l’acceptation que les coordonnées des adhérent.e.s puissent être communiquées à tout.e autre adhérent.e qui en fait la demande dès lors qu’il/elle s’engage à ne pas en faire un usage étranger à l’objet de l’association. La liste des membres peut figurer sur le site internet de l’association, sauf opposition explicite de leur part.

    Article 5 : Admission
    Pour faire partie de l’Association, il faut être agréé par le conseil d’administration qui peut déléguer cette fonction au bureau.

    Article 6 : Radiation
    La qualité de membre se perd par
    a) la démission ;
    b) le décès ;
    c) la radiation automatique après deux années de non-paiement de cotisation ;
    d) la radiation prononcée par le conseil d’administration pour attitude ou actes de nature à compromettre le fonctionnement ou le renom de l’association ou à détourner ses objectifs, l’intéressé.e ayant été invité.e par lettre recommandée à fournir des explications au bureau.

    Article 7
    L’Association ayant un caractère scientifique et ses buts n’étant pas lucratifs, ses ressources se composent :
    a) des cotisations des divers membres ;
    b) des subventions de l’Etat et des organismes publics habilités à cet effet, des prises et fonds de toute sorte versés par l’Etat et les personnes publiques et privées ;
    c) les dons, legs et apports effectués dans les conditions requises par la législation en vigueur.

    Article 8 : Structure
    Les organes de l’Association sont :
    a) l’assemblée générale et ses membres ;
    b) le conseil d’administration ;
    c) le bureau ;

    Article 9 : Assemblée générale

    §1 : Assemblée générale ordinaire
    L’Assemblée générale ordinaire comprend tous les membres de l’association, à quelque titre qu’ils y soient affiliés. Elle se réunit une fois par an ; la réunion peut être virtuelle (par courrier électronique), auquel cas sa durée doit être fixée au minimum à une quinzaine de jours.
    Quinze jours au moins avant la date fixée, les membres de l’association sont convoqués par courrier électronique par les soins du/de la trésorièr.e. L’ordre du jour est indiqué sur les convocations.
    La présidence de séance est assurée par le/la président.e de l’Association ou une personne à laquelle il/elle délègue cette fonction.
    Le/la président.e de l’Association soumet à l’approbation de l’assemblée un rapport d’activité de l’Association. Le/la trésorier.e rend compte de sa gestion et soumet le bilan à l’approbation de l’assemblée. Il est procédé, après épuisement de l’ordre du jour, au remplacement des membres du conseil sortants. Le vote par procuration est admis pour tous les votes de l’assemblée générale. Les procurations doivent être écrites et nominatives. Les décisions de l’assemblée générale ordinaire se prennent à la majorité simple des membres présents ou régulièrement représentés par procuration.
    Ne devront être traitées lors de l’Assemblée générale que les questions soumises à l’ordre du jour.

    §2 : Assemblée générale extraordinaire
    Si besoin est, ou sur la demande de la moitié plus un des membres de l’association, le/la président.e de l’association peut convoquer une assemblée générale extraordinaire, suivant les modalités prévues par le § 1.

    Article 10 : Le Conseil d’administration
    L’Association est dirigée par un conseil de 6 à 10 membres élus pour trois ans par l’assemblée générale. Les membres de ce conseil sont rééligibles.
    Le renouvellement s’effectue chaque année par tiers, le roulement étant initialement fixé par tirage au sort.
    En cas de vacance, le conseil pourvoit provisoirement au remplacement de ses membres. Il est procédé à leur remplacement définitif par la prochaine assemblée générale. Les pouvoirs des membres ainsi élus prennent fin à l’époque où devrait normalement expirer le mandat des membres remplacés.
    Tout membre du conseil qui, sans excuse, n’aura pas participé à trois réunions consécutives pourra être considéré comme démissionnaire. Le conseil d’administration propose les grandes orientations que le président de l’association soumet à l’approbation de l’assemblée générale. Il organise la vie de l’association conformément aux orientations adoptées par l’assemblée générale.
    Il crée, selon les besoins, des commissions spécifiques qui reçoivent des missions bien définies, en vue de permettre le bon fonctionnement de l’Association.
    Le conseil d’administration se réunit au moins une fois par an sur convocation du/de la président.e de l’association ou sur la demande d’au moins un tiers de ses membres. Les réunions peuvent être virtuelles (par courrier électronique).
    Le vote par courrier électronique est admis. Les décisions sont prises à la majorité absolue des membres présents ou représentés, la voix du/de la président.e étant prépondérante en cas de partage égal des voix.

    Article 11 : Le bureau
    Le conseil d’administration élit parmi ses membres un bureau composé de :
    a) un.e président.e ou une présidence bicéphale (assurée par deux personnes) ;
    b) éventuellement un.e vice-président.e
    c) un.e trésorier.e

    Chaque membre du bureau est élu à une fonction déterminée pour la durée d’une année et peut être renouvelé dans cette même fonction trois fois consécutives.
    Le conseil d’administration peut élire un ou plusieurs présidents d’honneur.
    Les présidents d’honneur prennent part aux travaux du bureau, avec voix consultative.
    Le/la président.e représente l’association dans tous les actes courants et a seul.e pouvoir pour l’engager, selon les directives du conseil d’administration, dans tous les actes d’administration. Sa signature peut être déléguée expressément, pour des actes déterminés, au vice-président / à la vice-présidente ou au trésorier/à la trésorière. En cas d’absence, le/la président.e est remplacée par un.e autre membre du bureau.
    Les dépenses sont ordonnancées par le/la président.e (ou les deux co-président.e.s le cas échéant) avec, à peine de nullité, le contreseing du / de la trésorier.e.

    Article 12 : Modification des statuts et dissolution
    La modification des statuts ou la dissolution peuvent être proposées par le bureau de l’association ou par le quart des membres de l’association.
    Lorsque l’assemblée générale, ordinaire ou extraordinaire, est appelée à se prononcer sur une modification des statuts ou la dissolution, un quorum de 50% des membres, présents ou dûment représentés par procuration, est nécessaire, et la majorité des 2/3 est requise. Si le quorum n’est pas atteint, une deuxième session est convoquée avec le même ordre du jour et un préavis d’au moins quinze jours. Lors de cette deuxième session, le quorum n’est plus nécessaire. En cas de dissolution, l’assemblée générale délègue un ou plusieurs commissaires chargés de la liquidation des biens de l’association. Elle attribue l’actif net à un ou plusieurs établissements publics ou associations analogues.

    Fin des statuts. Adoptés à Paris le 9 septembre 2013.